En un an, le coût des attaques informatiques a bondu de 27,4% d’après une étude d’Accenture. Sur cinq ans, la hausse est de 72%. La question n’est plus de se demander si son organisation va être attaquée, mais plutôt quand.