L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a publié la liste des organismes certifiés pour la détection des cyberattaques. Dès aujourd’hui, les entreprises dites d’importance vitale ont deux ans pour s’équiper de systèmes de sécurité certifiés sous peine de sanction.